Voici nos enregistrements
des mois d’octobre et novembre

6 décembre 2017

MERCI…

Merci d’être venus si nombreux pour nous soutenir
et applaudir cette talentueuse « Troupe des Faubouriens »
qui nous avait déjà enchantés l’année dernière.
Je ne dirai pas que le fou rire était omniprésent,
ce n’était pas d’ailleurs le but,
mais une bonne intrigue et de bons comédiens
font que la pièce nous a permis de passer un excellent moment !

 


Bravo donc à la troupe et félicitations
pour avoir su revisiter une pièce « sacrée »
en lui redonnant une seconde jeunesse.
Les applaudissements de toute la salle
étaient à la hauteur du talent des acteurs.
Encore Merci et rendez-vous l’année prochaine, très certainement !

1 décembre 2017

NOUS AVONS AUSSI DES PRIX LITTÉRAIRES A LA BS DE LIMOGES
alors n’hésitez pas à nous les demander…

 

                                ALICE ZENITER

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond
sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires,
tout semble vouloir la renvoyer à ses origines.
Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?
Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort
avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ».
Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre, mais pas dans une langue que Naïma comprenne.
Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l’été 1962
dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l’Algérie de son enfance.
Comment faire ressurgir un pays du silence ?
Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse,
Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l’Algérie,
des générations successives d’une famille prisonnière d’un passé tenace.
Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d’être soi,
au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

 

 

 

                           

                       YANNICK HAENEL

Un homme a écrit un énorme scénario sur la vie de Herman Melville :
« The Great Melville »,  dont aucun producteur ne veut.
Un jour, on lui procure le numéro de téléphone du grand cinéaste américain Michael Cimino,
le réalisateur mythique de « Voyage au bout de l’enfer » et de « La Porte du paradis ».
Une rencontre a lieu à New York : Cimino lit le manuscrit.
S’ensuivent une série d’aventures rocambolesques entre le musée de la Chasse à Paris,
l’île d’Ellis Island au large de New York, et un lac en Italie.
On y croise Isabelle Huppert, la déesse Diane, un dalmatien nommé Sabbat, un voisin démoniaque
et deux moustachus louches ; il y a aussi une jolie thésarde, une concierge retorse
et un très agressif maître d’hôtel sosie d’Emmanuel Macron.
Quelle vérité scintille entre cinéma et littérature ?
La comédie de notre vie cache une histoire sacrée : ce roman part à sa recherche.

22 novembre 2017

REPRÉSENTATION DE LA PIÈCE « LA PERRUCHE ET LE POULET »

Vous aviez apprécié « La Troupe des FAUBOURIENS »
dans sa représentation de « La Soupière »
qu’elle nous avait offerte l’année dernière….

…Venez de nouveau l’applaudir dans cette comédie,
donnée à notre profit, le vendredi 17 novembre 2017 à 20h30,
salle du Faubourien, rue des Tuilières à Limoges.

Venez nous soutenir et rire avec famille et amis en découvrant
(ou redécouvrant pour les plus anciens)
cette pièce culte de l’émission « Au Théâtre ce soir »,
un classique dans le genre « intrigue bien ficelée »…

PRIX DES PLACES : 12 €
Tous les détails pour la réservation conseillée vous seront donnés par mail
en contactant la Bibliothèque Sonore à l’une des adresses mail suivantes :
bs.limoges@wanadoo.fr
ou
reservationsbs@yahoo.com

Si vous ne connaissez pas encore cette pièce de Robert THOMAS,
c’est l’occasion de passer un bon moment avec cette comédie associant Hitchcock et Feydeau !

14 octobre 2017

Nouveautés Catalogue

Voici les livres du mois de septembre

enregistrés par NOS donneurs de voix

« Le menteur » de Nora Roberts :
À la mort de son mari, Shelby perd aussi ses illusions. L’homme était un menteur qui lui a laissé toutes ses dettes. Avec sa fille, elle retourne dans sa ville natale se reconstruire. Mais très vite, son passé va la rattraper … Romance et rebondissements en cascade pour cette intrigue haletante signée de la reine du suspense romantique.

«L’ensoleillée » de Dany Rousson :
Dans son village du Gard, Clarisse enterre l’oncle qui l’élevait depuis la disparition de ses parents. La petite maison dont elle hérite dans le Var réveille en elle souvenirs et cauchemars. La demeure lui révélera le mystère de ses origines… Roman plein de tendresse et d’amour, dans les chauds paysages de Provence.

« L’enfant de l’enfer » de Cathy Glass :
Malgré ses années d’expérience en tant que mère d’accueil, Cathy Glass fait face à un défi de taille avec le cas d’Aimée, petite fille de 8 ans, qui n’a jamais connu que des conditions de vie déplorables : pas d’hygiène, pas d’éducation… et une violence omniprésente. Alors qu’elle découvre les joies simples de l’enfance, Aimée se libère de ses plus sombres souvenirs.

« Parce que tu m’appartiens » de Jane Lythell :
Un mari formidable, un bébé adorable, un travail passionnant dans la presse, des amis fidèles… Le tableau parfait de la vie de Kathy va pourtant voler en éclats. Secrètement, une collègue pénètre son existence, son domicile à son insu, l’épie… Que cache cette effrayante obsession ? Un thriller psychologique haletant.

« La prisonnière » (A la recherche du temps perdu) de Marcel Proust :
Albertine a renoncé à faire une croisière et lorsque, à la fin de l’été, elle rentre de Balbec avec le narrateur, elle s’installe chez lui, à Paris : il ne se sent plus amoureux d’elle, elle n’a plus rien à lui apprendre, elle lui semble chaque jour moins jolie, mais la possibilité d’un mariage reste ouverte, et en lui rendant la vie agréable, peut-être songe-t-il à éveiller en elle le désir de l’épouser. Il se préoccupe en tout cas de son emploi du temps, l’interroge sur ses sorties sans pouvoir bien percer si sa réponse est un mensonge, et le désir que visiblement elle suscite chez les autres fait poindre la souffrance en lui.

« La fugitive » (A la recherche du temps perdu) de Marcel Proust :
Albertine s’est enfuie de chez le narrateur alors que celui-ci commençait à ressentir la plus complète indifférence pour elle. Cela provoque un nouveau revirement de son cœur. Il fait tout pour retrouver sa maîtresse, et veut croire qu’il sera très vite en sa présence. Hélas, il apprend par un télégramme qu’Albertine est morte, victime d’une chute de cheval. Elle lui échappe ainsi définitivement. Son cœur oscille entre souffrance et détachement au fil du temps. Il se livre, auprès d’Andrée, à un travail d’enquêteur pour savoir si oui ou non elle était lesbienne et découvre bientôt que c’était effectivement le cas. Il se rend chez la duchesse de Guermantes et y croise son amour d’enfance, Gilberte Swann, devenue mademoiselle Gilberte de Forcheville : Swann est mort de maladie, et Odette s’est remariée avec monsieur de Forcheville. Swann rêvait de faire admettre sa femme dans les milieux aristocratiques : à titre posthume, son souhait est exaucé par le riche remariage d’Odette. Le narrateur fait un voyage à Venise avec sa mère. Au retour, il apprend le mariage de Gilberte avec son ami Robert de Saint-Loup. Quelque temps après, il se rend à Tansonville, non loin de Combray, chez les nouveaux mariés. Gilberte se confie au narrateur : elle est malheureuse car Robert la trompe. C’est exact, mais elle croit que c’est avec des femmes alors que Robert est attiré par les hommes.

« Méduse, le mauvais œil » de Anne Vantal :
Aux confins du monde, la jeune Méduse vit avec ses deux sœurs : des trois Gorgones, c’est la seule à ne pas être immortelle, mais c’est aussi la plus belle. Si désirable que Poséidon lui-même la force à lui succomber dans l’enceinte d’un temple d’Athéna. Athéna, furieuse, ne supporte pas qu’on ait ainsi souillé son temple. Elle transforme Méduse en créature hideuse, au visage défiguré, aux cheveux hérissés de serpents vivants. Désormais, son regard pétrifiera quiconque osera la contempler. Marquée par cette terrible malédiction, Méduse devient très vite d’une grande cruauté, qui la mènera à sa perte.

« A plus d’un titre » de Raymond Devos :
Ouvrez ce livre. Le spectacle commence. Éblouissant ! Raymond Devos, en merveilleux bateleur de la langue française, nous offre plus de cinquante chefs-d’œuvre d’absurde, de poésie et de rire. Un klaxon au coin d’une rue : Devos ouvre la portière de sa « deux bœufs » et vous voilà dans un monde différent où vous verrez peut-être « planer un doute »… Ne vous inquiétez pas ! Ce n’est là qu’un nouveau tour du professeur en parapsychologie, l’un des truculents personnages créés par l’artiste magicien.
À vous les vrais rires et les grandes émotions ! Un recueil d’humour indispensable, à apprécier et à consommer sans modération.

« Bonsoir Madame, Bonsoir Monsieur – Journal intime d’une reine du JT » de Philippe Bouvard :
Des mots que Claire Fontaine ne prononcera plus. Après avoir présenté durant trois ans le journal de 20 heures, celle qu’on appelait dans son village une « brave fille », devenue momentanément la « femme préférée des Français », a été détrônée par une ancienne « joker » plus jeune qu’elle. Au fil de ces pages, celle qui avait toujours refusé d’apparaître dans la presse people livre son journal intime. Avec humour, elle raconte – d’autant plus librement qu’elle n’émarge plus auprès d’aucune chaîne – les grandeurs et les servitudes attachées à la célébration de la principale grand-messe audiovisuelle. Elle dévoile les coulisses de la cathédrale hertzienne, les rituels de fabrication et ne cache plus rien d’une vie sentimentale où certaines interviews se sont prolongées sous la couette. Naviguant entre fiction et réalité, Philippe Bouvard, vieux routier du petit écran, a guidé sa plume.

« Les parfums d’une vie » de Maureen Tuberville :
À Istanbul, il pensait s’échapper quelques jours de son quotidien difficile de responsable humanitaire au Soudan. Une parenthèse de lumière plus que bienvenue pour Simon, gagné par le découragement. Il y retrouve sa compagne depuis douze ans, Lætitia, intronisée à la tête d’un grand groupe pharmaceutique. Mais dans leur couple aussi, l’enthousiasme des débuts a laissé place à la lassitude. Aussi quand Simon rencontre Jéhane, c’est le coup de foudre. Mais les bouleversements s’enchaînent : confronté à un odieux trafic, le jeune homme comprend que sa vie et celle de son équipe sont en danger. Dans cette quête de vérité et de justice, Simon peut compter sur un atout inattendu mais redoutable…

« Une année particulière » de Thomas Montasser :
Se retrouver un beau matin avec une librairie sur les bras, Valérie ne s’y attendait pas. Pour elle qui se destinait à une brillante carrière de consultante internationale en économie, quel cadeau empoisonné ! La jeune femme va pourtant se laisser prendre au jeu et, indépendamment des comptes de la boutique au bord de la faillite, découvrir peu à peu la littérature. Kafka, Dickens, Calvino, Pessoa… Une tasse de thé à ses côtés, elle dévore avec joie tout ce qui lui tombe sous la main.
Texte après texte, échange après échange avec les clients peu banals du magasin, Valérie commence à prendre goût à sa nouvelle vie, mais c’est un roman singulier intitulé Une année particulière et la rencontre d’un charmant inconnu qui l’aideront à écrire le chapitre décisif de son existence…

« Guerre, et si ça nous arrivait ?» de Jane Teller :
Enfin un livre nécessaire ! On y entre avec un peu d’imagination – mais hélas pas tant que ça… C’est la guerre en Europe occidentale. « Imagine, dit Jane Teller à son jeune lecteur, les murs de ton appartement sont percés de trous, les vitres brisées… L’hiver arrive, les canalisations ont sauté. Ta mère est malade… »


4 octobre 2017

Notre concert gospel


Merci à toutes et à tous d’avoir permis à ce spectacle d’être une réussite !

Nous étions environ 300 à avoir répondu présents
et donc heureux de participer à cette soirée en faveur de notre Association.

Après le discours de bienvenue
de notre Président Gérard Sido,
le concert a pu commencer
dans le recueillement qui convenait
à ce lieu de culte,
mais aussi dans la joie et la ferveur
si caractéristiques des chants du peuple noir mis en esclavage.

Que d’émotions pendant cette soirée où,
sous la direction de sa chef de chœur Sandy Abudo,
les solistes Rachel, Loriane et Samuel
ont projeté leurs voix vers le ciel
avant d’être rejoints comme en réponse par la chorale toute entière.

C’est cette apothéose polyphonique
qui a enchanté le public présent.                      

Et c’est tout naturellement,
alors que résonnait en final le célèbre « Oh, Happy Day »,
que toute la salle a repris en cœur et en applaudissements,
que c’est terminée cette inoubliable soirée…

28 septembre 2017

LA BS AU FORUM DES ASSOCIATIONS DE LIMOGES

18 septembre 2017

CONCERT GOSPEL AU PROFIT DE LA BS

Vous les connaissiez en tant que « responsable administrative »

et « responsable du Pôle Jeunesse » de la BS.

Venez les découvrir comme chanteuses au sein du groupe

« GOSPEL FUSION« 

en compagnie d’une soixantaine de choristes et musiciens,

parmi lesquels les solistes Rachel, Lorianne et Samuel,

sous la direction de sa chef de chœur  Sandy Abudo.

Nous vous donnons rendez-vous

le samedi 23 septembre 2017 à 20 H 30

en l’église Saint Michel des Lions de Limoges

pour un concert de cet ensemble authentiquement limougeaud

donné au profit de notre BS.

N’ hésitez pas à vous inscrire en envoyant un mail à « reservationsbs@yahoo.com »…..

En avant goût de cette soirée, vous pouvez retrouver ce groupe sur :

https://youtu.be/yFUv-3MlGOA

 

12 août 2017

Nouveautés Catalogue

Voici les livres du mois de juin

enregistrés par NOS donneurs de voix

 



  • « Châlucet ou le pouvoir des rêves » de Jean-Pierre BARANGER (durée 9 H 43)
    L’écrivain Pierre-Jean Baranger vit en Limousin. C’est son premier roman mêlant histoire et fantastique.

 

  • « Les mots entre mes mains » de Guinevere GLASFURD (durée 13 H 45)
    Dans les Pays Bas au « siècle d’or », l’histoire avérée de la relation  passionnelle et cachée entre Descartes et une jeune servante  hollandaise, une jeune femme lumineuse !

 

  • « Le couple d’à côté » de Shari LAPENA (durée  9 H 00)
    Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimuler derrière une image lisse et parfaite de terribles secrets. L’heure de la révélation a sonné : le pire des cauchemars… ou la pire des manipulations ?

 

  • « Plus tard je serai un enfant » de Eric Emmanuel SCHMITT (durée 5 H 00)
    Pour la première fois, Eric-Emmanuel Schmitt se confie et évoque son enfance lyonnaise, dans les années 60, avec une émouvante sincérité, ses vocations multiples, sa vie.

 

  • « Le grand livre des faits divers » de Nathalie WEIL & Didier ROTH-BETTONI (durée 12 H 27)
    Plus de 70 affaires criminelles du XXe siècle sont ici racontées, expliquées, décortiquées avec soin.

 

  • « Après les ténèbres » de Martine DELOMME (durée 9 H 29)
    En posant les yeux sur ce tableau de Matisse, Marion ignorait quels terribles secrets elle allait déterrer en bouleversant son destin et celui de ceux qu’elle aime…

 

  • « Sur les chemins noirs » de Sylvain TESSON (durée 5 H 35)
    Parti du col de Tende dans le Mercantour, avec pour but d’arriver au nord du Cotentin, Sylvain Tesson s’était promis, s’il s’en sortait, de traverser la France à pied. Pour se remettre, il a préféré les chemins aux tapis roulants.

 

  • « L’improbabilité de l’amour » de Hannah ROTHSCHILD (durée 20 H 17)
    De l’atelier d’un peintre du XVIIIe à une boutique crasseuse de Londres, en passant par les salons les plus cossus de l’aristocratie, le périple d’un chef-d’œuvre perdu de Watteau, brusquement redécouvert par une jeune femme sans le sou…

19 juillet 2017

Partenariat BS – Académie de Limoges

Le partenariat avec les collèges



Une nouvelle convention de partenariat
a été établie en avril 2017
avec le collège Pierre Donzelot de Limoges.

Quatre autres collèges de la Haute Vienne
sont déjà partenaires
de la Bibliothèque Sonore de Limoges :

Les collèges Maurice Genevoix de Couzeix,
Guy de Maupassant de Limoges,

Arsène Bonneaud de Nexon,
et Léon Blum de Limoges.

Dans chacun de ces collèges,
un enseignant se charge de coordonner les échanges entre les élèves,
inscrits à la Bibliothèque Sonore,

et le Pôle Jeunesse de la BS.

Depuis 2015, 65 élèves ont bénéficié de ces partenariats,
en plus des 10 enfants hors scolarité
qui profitent de l’action de la Bibliothèque Sonore.

Ces partenariats ont été rendus possibles
grâce à la convention-cadre,
signée le 20 juin 2016 au collège de Couzeix,

entre l’Académie de Limoges,
représentée par
l’Inspecteur d’Académie
monsieur Laurent LE MERCIER
et la Bibliothèque Sonore de Limoges,
représentée par son
Président
monsieur Gérard SIDO.

      Monique Saint Georges
Responsable du Pôle Jeunesse à la BS

 

Vous pouvez retrouver un complément d’information
sur le site de l’Académie de Limoges en cliquant sur le lien suivant :

http://ia87.ac-limoges.fr/spip.php?article1209

 

28 juin 2017